Médecine : le cinéma s'empare du calvaire de la première année

Au moment où le gouvernement réfléchit à revoir le numerus clausus des médecins, le film "Première année" sort mercredi 12 septembre. Il raconte la première année de médecine d'une bande de copains.

Voir la vidéo
France 3

En première année de médecine, les petits nouveaux débarquent comme Benjamin et retrouvent ceux qui redoublent ou même triplent, comme Antoine. Tous vont passer cette première année à travailler comme des fous pour obtenir le Graal qui leur permettra de passer en deuxième année. Un concours qui laissera 75% d'entre eux sur le carreau, qui seront obligés de recommencer ou d'abandonner leur rêve de devenir médecin.

"Trop de perte et de gâchis"

Antoine et Benjamin vont devenir camarades de révision, car la rivalité n'est jamais très loin. Une expérience éprouvante vécue par les étudiants Manon Freynet et Jules de Laurens. "C'est marche ou crève comme mentalité. Ce n'est pas possible de continuer à fonctionner comme ça. Il y a trop de perte et de gâchis", estime ce dernier. L'État réfléchit justement à réformer les études de médecine. En attendant, le film Première année de Thomas Lilti, au cinéma mercredi 12 septembre, raconte une vraie réalité souvent violente, mais avec une bonne dose d'humour.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Première année\" de Thomas Lilti
"Première année" de Thomas Lilti (DENIS MANIN)