Cet article date de plus de trois ans.

Dentistes : une profession qui se forme de plus en plus à l'étranger

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Dentistes : une profession qui se forme de plus en plus à l'étranger
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un tiers des chirurgiens dentistes qui se sont installés l'an dernier ont obtenu leur diplôme à l'étranger. Que vaut leur formation et trouvent-ils facilement une place à leur retour ?

En 2016, 15% des nouveaux dentistes français sont formés chez nos voisins de l'Union européenne. Parmi ces pays, l'Espagne est le plus prisé par les futurs dentistes. Florian Dunaud s'est rendu à Madrid, après avoir échoué deux fois au concours, un des plus difficiles avec 7% de reçus en moyenne. Comme lui, 400 Français sont inscrits dans cette fac privée et paient 75 000 euros pour cinq années d'étude. Seule solution, car la France ne forme que 1 200 dentistes par an.

Une manne pour lutter contre les déserts médicaux

Espagnols, roumains, portugais... Tous les diplômes se valent-ils ? Dans l'Union européenne, la formation des dentistes est réglementée, avec 5 000 heures de cours obligatoires. Cependant, un dentiste sur dix formé en Europe n'aurait jamais vu un patient, soigné une carie, extrait une dent ou fait un détartrage. Face au désert médical, certains font pourtant le choix de recruter ces Français. C'est le cas du département de la Sarthe, où les élus encouragent les dentistes à s'installer en avançant des arguments financiers. Les Français formés au sein de l'Union européenne sont sept fois plus nombreux qu'il y a 20 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Professions médicales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.