Cet article date de plus de trois ans.

Virus du Nil : le don du sang restreint

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Virus du Nil : le don du sang restreint
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Va-t-on manquer de stocks de sang à cause du moustique Culex ? Le don est désormais interdit à toute personne qui a passé au moins une nuit dans cinq départements du sud de la France. La faute au virus du Nil.

Dans un centre de l'Établissement français du sang à Nice (Alpes-Maritimes), depuis début août, tous les donneurs sont dépistés pour le virus du Nil transmis par le moustique Culex dans 20% des cas. Dans les Alpes-Maritimes, à Monaco, dans le Var, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, les Pyrénées-Orientales et la Corse, tous les donneurs de sang subissent donc le même test de dépistage. Pour le moment, un seul laboratoire situé à Montpellier (Hérault) est habilité à détecter le virus.

Restrictions dans le reste de la France

Dans le reste de la France, l'Établissement français du sang a émis des restrictions : interdiction de donner son sang si l'on a séjourné 24 heures dans les régions concernées par le virus du Nil. Il n'y a pas d'impact pour le moment sur le don du sang. En novembre, fin de la saison des moustiques, le dépistage du virus du Nil pour les donneurs de sang devrait cesser.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.