Dans la Vienne, une semaine d'école à la piscine pour prévenir les risques de noyade

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
CI_CLASSES_BLEUES
Article rédigé par
Corentin Mirallés - franceinfo
France Télévisions

À Quinçay et à Neuville-de-Poitou, dans la Vienne, les élèves de grande section passent la semaine à la piscine. Le but ? Prévenir les risques de noyade en développant dès le plus jeune âge l'aisance aquatique. #IlsOntLaSolution

L’été arrive et l’envie d’aller piquer une tête aussi. Mais pour cela faut-il encore savoir nager. Pour prévenir les risques de noyade, les grandes sections des écoles de Quinçay et de Neuville-de-Poitou font classe... à la piscine ! Et ce pendant une semaine. Mais il n’est pas vraiment question de barboter tranquillement dans l’eau du matin au soir.

Pour les 49 écoliers, une salle a été aménagée pour leur permettre de suivre des cours classiques et pour se restaurer. Et deux sessions de piscine de 45 minutes sont organisées tous les jours. “On s’est super bien adaptés. On a notre petit coin classe, notre petite récréation à l’extérieur, le repas aussi à l’extérieur quand le temps le permet, donc ça change et c’est super”, témoigne, ravie, Sandrine Vezien, Atsem à l’école de Quinçay.

Développer l'aisance aquatique

L’objectif de cette semaine à la piscine n’est pas d’apprendre à nager à ces enfants âgés de 4 à 5 ans. Le but est qu’ils acquièrent de l’aisance aquatique, c'est-à-dire qu’ils se sentent à l’aise face à l’eau, qu’ils puissent l'appréhender sans en avoir peur. Florian Luquet, directeur de la piscine de Neuville-de-Poitou développe cette initiative : “L’idée, c’est de rendre les enfants à l’aise dans l’eau. Donc ce n’est pas forcément de tendre vers l’apprentissage d’une nage codifiée mais bien de s’approprier le milieu et d’y être à l’aise.”

Et au vue des réactions recueillies au bord du bassin, les élèves ont l’air de s’être acclimater : “Non je n’ai pas peur, dit l’une. Ça me plaît mais par contre j’ai un peu froid”, complète un autre enfant. Face au succès de l’opération, les grandes sections de Quinçay et de Neuville-de-Poitou devraient retourner en classe bleue l’année prochaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prévention

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.