Précarité étudiante : forte affluence lors d’une distribution alimentaire à l’université d’Orléans

Publié Mis à jour
Précarité étudiante : forte affluence lors d’une distribution alimentaire à l’université d’Orléans
France 3
Article rédigé par
M. Vinayagamoorthy, Y. Le Bloa, S. Naumovitz - France 3
France Télévisions

À l’université d’Orléans (Loire), les distributions d’aide alimentaire pour les étudiants ont repris. Les organisateurs ne s’attendaient pas à une telle affluence. 

Devant l’université d’Orléans (Loiret), la file d’étudiants attendant de pouvoir récupérer un colis alimentaire n’en finit pas de s’étirer. Parmi eux, Aymeric, qui venait pour la première fois. "Ça fait une charge en moins, mais je n’imaginais pas venir ici pour avoir autant de nourriture", confie-t-il. Pour lui, comme pour de nombreux étudiants frappés de plein fouet par la crise sanitaire et le confinement, l’aide alimentaire est devenue indispensable. 

Des aides supprimées pour les étudiants

Au total, près de 300 élèves se sont présentés à la première distribution alimentaire de l’université d’Orléans depuis la rentrée de septembre. Le chiffre est en hausse, d’autant plus que les repas à un euro ont été supprimés pour les étudiants non-boursiers. "Les aides se sont arrêtées et c’était un peu trop tôt. Il aurait peut-être fallu un peu plus anticiper, en se disant que la crise est encore là pour les étudiants et qu’il faut continuer à les accompagner financièrement encore un peu", estime Frédéric Moal. chargé de mission de "Lutte contre la précarité étudiante" à l’université.

Face à cette situation dramatique, une nouvelle distribution sera organisée en novembre. 



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.