Vidéo Le papillomavirus, ce n'est pas qu'une affaire de femmes

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Les hommes aussi sont concernés par le papillomavirus et par son vaccin. Voilà pourquoi.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Les hommes aussi sont concernés par le papillomavirus et par son vaccin. Voilà pourquoi.

"Ce n'est pas parce que c'est une pathologie qui touche plus les femmes que les hommes ne devraient pas intégrer ce processus de vaccination." Le vaccin contre le papillomavirus est remboursé pour les adolescentes et désormais pour les adolescents. Les HPV, papillomavirus humains sont des virus sexuellement transmissibles très répandus. "En vaccinant les jeunes garçons, on diminue la transmission de l'HPV auprès des femmes", explique Adrien Gantois, sage-femme. 25 % des cancers causés par les HPV concernent les hommes.

Plusieurs raisons de se faire vacciner

Jusqu'à 2019, la vaccination était uniquement recommandée pour les jeunes filles, les personnes immunodéprimées et les hommes ayant des relations homosexuelles. Mais en réalité, tous ont un avantage à se faire vacciner. "Il y a plusieurs motifs, pour les jeunes hommes, à se faire vacciner. Un : éviter, pour lui-même, d'avoir une verrue, des verrues, condylomes, au niveau du pénis ou au niveau de l'anus. Dans un deuxième temps (…) on voit bien qu'en intégrant une politique vaccinale chez les garçons, on diminue drastiquement le nombre de cancers du col de l'utérus chez la femme", développe Adrien Gantois lequel pointe "une conception très genrée, en termes de santé publique en France".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.