SOS Médecins : 50 ans d'appels d'urgence pour les médecins de nuit

Depuis 50 ans, SOS médecins répond à tous les appels, surtout la nuit. France 2 a suivi l'une de ces médecins, c'est l'immersion du 20 heures.

France 2

Deux millions de patients sont traités chaque année par les 1 100 médecins libéraux de SOS médecins, surtout la nuit quand les médecins généralistes ne se déplacent plus. Depuis six ans, Mirna Salloum, ancienne urgentiste est l'un de ces médecins, par choix "J'ai l'impression de prendre mon temps". Elle a commencé sa garde à 19h et il est près de minuit quand arrive sa première grosse urgence, une femme avec une infection du rein qui menace de se propager. Le docteur Salloum va pouvoir lui faire une injection pour lui permettre de passer la nuit auprès de sa fille, sans aller à l'hôpital.

Une quinzaine d'inverventions en 12 heures

La nuit se poursuit, il faut parfois mener l'enquête pour reconstituer le passé médical de ces patients qu'elle ne connait pas. "On est dans leur milieu, dans leur intimité et ils se dévoilent." Vers 3 heures du matin, c'est l'heure creuse, le moment d'aller boire un café avec ses collègues au QG où arrivent tous les appels pour la région parisienne : un million par an 24/24h. 6h du matin, la garde touche à sa fin et les médecins peuvent commencer à décompresser. En 12 heures, chaque médecin aura fait une quinzaine d'interventions.

Le JT
Les autres sujets du JT