Santé : le dossier médical partagé généralisé à toute la France

Le dossier médical partagé (DMP) vient d'être généralisé sur l'ensemble du territoire. Ce carnet de santé numérique est censé fluidifier le parcours de soins des Français.

France 3

Depuis deux ans, le département de la Somme expérimente et propose à chaque assuré le dossier médical partagé (DMP). C'est beaucoup plus qu'un carnet de santé, car médecins et patients peuvent mettre dans ce fichier numérique les traitements, les radios, les analyses biologiques, les comptes rendus opératoires, les antécédents médicaux, et les allergies. Après l'aspect pratique, arrivent les inquiétudes concernant la sécurité et la confidentialité des données.

Dès règles pour l'encadrer

Des règles très précises ont été définies pour éviter toutes dérives. Ainsi, les mutuelles, les médecins du travail et les assurances n'auront pas accès à ces données. Mais pour les médecins traitants, le dossier médical partagé implique une charge de travail supplémentaire. Ce carnet de santé numérique n'est pas obligatoire. Après deux ans d'expérimentation dans la Somme, moins d'un quart des patients y ont adhéré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Traitement des dossiers de CMU à la CPAM d\'Angoulême (Charente), en mars 2013.
Traitement des dossiers de CMU à la CPAM d'Angoulême (Charente), en mars 2013. (BURGER / PHAINE / AFP)