Santé : en Pyrénées-Atlantiques, les communes manquent de médecins

Alors que le gouvernement a affirmé vendredi 13 octobre vouloir doubler le nombre de maisons de santé, actuellement au nombre de 1 000 en France, certaines restent pourtant désespérément vides, sans médecin généraliste.

FRANCE 2

Pour attirer les médecins, la commune de Buros (Pyrénées-Atlantiques) a transformé l'une des plus belles maisons du village en pôle de santé modèle. "Et manifestement, ça ne suffit pas", déplore Thierry Carrère, maire de Buros. Car malgré le million d'euros dépensé, aucun généraliste n'a souhaité s'installer. Des locaux qui restent désespérément vides, bien que spécialement conçus.

Une situation géographique pourtant attractive

Le maire a pourtant multiplié les efforts pour recruter un médecin. "J'ai eu l'occasion de rencontrer de jeunes praticiens, qui préfèrent faire des remplacements et choisir leur temps de travail", explique l'édile. Le pôle de santé a tout de même séduit une dentiste, un ostéopathe et une kinésithérapeute dont l'activité est ralentie, faute de généraliste. En plus de son pôle de santé flambant neuf, Buros possède aussi une situation géographique attractive, limitrophe de la ville de Pau, proche de la mer et de la montagne. Pourtant, depuis deux ans, aucun médecin n'a souhaité s'y installer.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Buros (Pyrénées-Atlantiques), une maison médicale neuve reste vide, faute de médecin
A Buros (Pyrénées-Atlantiques), une maison médicale neuve reste vide, faute de médecin (FRANCE 2)