Plan prévention : les traitements anti-tabac seront mieux remboursés

Un plan de prévention a été présenté ce lundi 26 mars par la ministre de la Santé. 25 mesures pour éviter certaines maladies et notamment des incitations plus fortes pour arrêter de fumer. Des produits de substitution seront progressivement pris en charge par la Sécurité sociale.

France 3

Pour se libérer de la cigarette, la volonté souvent ne suffit pas pour beaucoup de fumeurs réguliers. Pour le sevrage de ceux qui le souhaitent vraiment, les substituts nicotiniques à mâcher, en patch ou en inhalateurs ont fait leurs preuves mais coûtent cher. Le gouvernement souhaite en faciliter l'usage en les considérant comme des médicaments remboursés à 65%. Fini le simple forfait de remboursement à 150 euros par an.

Un premier produit comme médicament remboursable dès demain

Aujourd'hui, il y a treize millions de fumeurs en France et la moitié d'entre eux souhaite arrêter. Pour le Comité contre le tabagisme, cette mesure va améliorer leurs chances de succès. Le premier produit sera inscrit au tableau des médicaments remboursables dès demain. L'occasion de prendre dès ce soir la bonne résolution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une plainte pour \"mise en danger de la vie d\'autrui\" a été déposée contre les quatre grands fabricants de cigarettes par le Comité national contre le tabagisme le 18 janvier auprès du parquet de Paris.
Une plainte pour "mise en danger de la vie d'autrui" a été déposée contre les quatre grands fabricants de cigarettes par le Comité national contre le tabagisme le 18 janvier auprès du parquet de Paris. (MAXPPP)