Perturbateurs endocriniens : l'Europe cherche une réglementation commune

Les perturbateurs endocriniens représentent un enjeu de sécurité publique. Comment définir ses substances chimiques présentes dans de nombreux produits de notre quotidien ? L'Europe peine à se doter d'une réglementation commune.

France 3

Impossible ou presque d'y échapper. Les perturbateurs endocriniens sont dans nos assiettes, à la maison, à la ville et à la campagne. Ces substances chimiques sont soupçonnées de provoquer des dérèglements hormonaux chez l'enfant et d'induire des cancers à long terme. Les scientifiques sont inquiets sur les conséquences sur notre santé et sur leur nombre de plus en plus important.

L'Europe divisée sur le terme de "dangerosité"

Mardi 28 février, les membres de la commission européenne examinaient l'interdiction de deux groupes de produits de perturbateurs endocriniens : les biocides (désinfectants, produit de protection du bois, lutte contre les nuisibles) et les phytopharmaceutiques (insecticides, fongicides, herbicides), utilisés dans l'agriculture ou le jardinage. En théorie, ces substances nocives devraient être bannies en Europe depuis 2009. Les États membres ne trouvent pas d'accord sur la notion de "dangerosité".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les perturbateurs endocriniens représentent un enjeu de sécurité publique. Comment définir ses substances chimiques présentes dans de nombreux produits de notre quotidien ? L\'Europe peine à se doter d\'une réglementation commune.
Les perturbateurs endocriniens représentent un enjeu de sécurité publique. Comment définir ses substances chimiques présentes dans de nombreux produits de notre quotidien ? L'Europe peine à se doter d'une réglementation commune. (France 3)