Médicaments : bientôt dans les supermarchés ?

L'Autorité de la concurrence a proposé que les médicaments puissent être vendus dans les grandes surfaces afin de faire baisser les prix. Le gouvernement a immédiatement refusé, mais les pharmaciens restent inquiets.

France 3

Les médicaments sans ordonnance en vente dans les grandes surfaces. C'était en tout cas la proposition de l'Autorité de la concurrence, dans le but de faire baisser les prix pour les consommateurs. Mais l'idée fait bondir de nombreux pharmaciens qui craignent de perdre leur clientèle. "Plus de patients, plus de pharmacie, pointe Chenda Omnes. Et s'il n'y a plus de pharmacie, que deviennent ceux qui ne peuvent pas aller en grande surface ?"

Des baisses de prix d'environ 15%

L'Autorité de la concurrence prévoit malgré tout la présence d'un pharmacien en rayon, dans les grandes surfaces, afin de conseiller les clients. Une telle mesure permettrait de faire baisser les prix d'environ 15%. L'idée, en revanche, ne séduit pas du tout la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. "Les pharmacies rurales seraient les premières à pâtir d'une vente en grandes surfaces et nous perdrions un acteur majeur des soins de proximité", a-t-elle expliqué.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des médicaments sont proposés par une pharmacie d\'Orléans (Loiret), le 11 janvier 2018.
Des médicaments sont proposés par une pharmacie d'Orléans (Loiret), le 11 janvier 2018. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)