Cet article date de plus de quatre ans.

Les dentistes dans le collimateur de la Cour des comptes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
dentiste
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les dentistes sont soupçonnés d'avoir trop recours aux dépassements d'honoraires. Une pratique qui représenterait 50% de leurs revenus.

Ce qui fait le plus mal chez le dentiste, c'est la facture. Un Français sur cinq renonce à se faire soigner.  La Sécurité sociale rembourse peu sur des tarifs anciens. Celui de la couronne par exemple a été fixé en 1986 à 75 euros quand elle vaut désormais dans les 600 euros. Et même les meilleures mutuelles ne versent pas toute la différence. "La Sécurité sociale ne fait pas son travail, car elle n'a pas réévalué ses marges de remboursements tandis que les mutuelles, elles, prennent des faits de gestion colossaux : 25%", assure Mathieu Delbos, vice-président de la Fédération des syndicats dentaires libéraux.

Début des négociations jeudi

La Cour des comptes dénonce l'attentisme des pouvoirs publics alors qu'elle a déjà publié un rapport du même acabit en 2010. Il y a aussi les dépassements d'honoraires qui s'envolent et qui représentent la moitié des revenus des 34 000 chirurgiens-dentistes du pays. Ces excès et ces questions anciennes de tarifs seront au coeur des négociations jeudi 22 septembre entre les syndicats de dentistes et l'assurance maladie pour une nouvelle convention.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique de santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.