L'allergologie est officiellement une spécialité médicale

EN BREF – Un arrêté publié ce 29 décembre au Journal officiel reconnait l'allergologie comme une spécialité médicale à part entière. Une victoire pour le syndicat français des allergologues (Syfal), mobilisé depuis de longues années sur ce dossier.

Un arrêté publié ce 29 décembre au Journal Officiel permet pour la première fois aux internes en médecine de se spécialiser en allergologie, le gouvernement prévoyant que trente étudiants puissent être formés au cours de l'année 2017-2018.

Dans un communiqué, le Syndicat français des allergologues (Syfal) déclare que cette reconnaissance constituait une "nécessité pour [un type de] pathologie qui touche aujourd'hui 18 millions de Français". Le Syfal alerte depuis de nombreuses années sur le fait que la non-prise en charge des allergies, "notamment en raison du manque de professionnels, accroît son risque de sévérité, et représente un coût important pour la collectivité".

Selon la même source, la France ne compterait que quelques 1.200 allergologues. Aujourd'hui, pour devenir allergologue, les internes en médecine suivent une formation de trois ans qui débouche sur un diplôme d'études spécialisées complémentaires (DESC). Mais la réforme des études médicales de troisième cycle, dont l'application est attendue dès la rentrée 2017, prévoit la suppression de ce DESC et son remplacement par quelques heures de formation dans le cursus de médecine générale.