VIDEO. Au cœur du Mercantour, un refuge pour les malades atteints d'Alzheimer et les aidants

Trois millions de personnes sont directement ou indirectement concernées par la maladie d'Alzheimer. L'isolement des malades et des aidants reste une réalité, pourtant quelques rares structures existent comme la Halte Répit, dans les Alpes-Maritimes.

FRANCE 3

La Halte Répit est un lieu d'accueil à Saint-Etienne-de-Tinée, dans les Alpes Maritimes. S'y retrouvent deux fois par mois, des personnes de la région atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'un trouble apparenté. Un lieu d'échange précieux au cœur du parc du Mercantour, un paradis touristique pour les randonneurs en été et les skieurs en hiver. Mais pour ceux qui habitent ici à l'année, le risque d'isolement est réel, surtout quand survient une maladie comme Alzheimer, encore inavouable pour beaucoup.

Un moment de répit pour les familles

"En milieu rural, tout le monde se connait, donc c'est aussi la problématique de mettre une pathologie sur un nom, sur une famille et de stigmatiser tout un ensemble", explique Florence Brun, du Centre local de coordination gérontologique. À la Halte Répit, la maladie n'est pas tabou, on en parle ouvertement. Les malades sont pris en charge par une psychologue, une auxiliaire de vie et des bénévoles. Un environnement sûr qui permet aux familles de s'absenter pour la journée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vieillissement et dépendance. Pour Michel Serres, vieillir est un apprentissage de la faiblesse, de la dépendance, et permet de comprendre les autres.
Vieillissement et dépendance. Pour Michel Serres, vieillir est un apprentissage de la faiblesse, de la dépendance, et permet de comprendre les autres. (AFP)