Alimentation : les producteurs de Roquefort entrent en guerre contre le Nutri-score

Publié Mis à jour
Alimentation : les producteurs de Roquefort entrent en guerre contre le Nutri-score
France 2
Article rédigé par
A.Arribe, J-S.Fernandes, A.Domy, A.Remond, F.Mazou, N.Jauson - France 2
France Télévisions

Le Nutri-score fait l'objet de débats devant le Parlement européen. Les producteurs de Roquefort, mais aussi de parmesan italien et d'huile d'olive espagnole demandent à en être exemptés. 

Le roquefort, l'un des plus célèbres fromages français, le parmesan, icône italienne et l'huile d'olive espagnole sont ligués contre le Nutri-score. Ce code couleur note les produits de A à E, avec comme principaux critères le sucre, le sel et le gras. Le roquefort obtient la pire note, un E. Les producteurs souhaitent que leu fromage soit exempté de vignette, et avance l'argument d'un produit de terroir. "C'est profondément injuste (…) parce que de l'autre côté vous avez des produits industriels très transformés qui (…) s'en sortiront mieux que nous", estime Sébastien Vignette, secrétaire général de la confédération de Roquefort. 

Instaurer un Nutri-score européen avant 2024

Les producteurs craignent de voir les ventes chuter. Les études montrent que le Nutri-score diminue les achats de produits gras et sucrés. Il devient désormais une question européenne. Mardi 19 octobre, les députés discuteront de la possibilité d'étendre le label à tous les pays. Si la France, l'Espagne ou l'Allemagne l'ont déjà adopté, l'Italie et six autres pays se battent contre le Nutri-score, au nom du goût et du terroir. La Commission européenne a pour objectif d'instaurer un Nutri-score dans toute l'Union avant 2024. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.