Alcoolisme : faut-il surtaxer les bières très alcoolisées ?

Le président de la Ligue contre le cancer tire la sonnette d'alarme à propos des bières alcoolisées à plus de 10 degrés, et qui sont très prisées par les jeunes en raison de leur prix accessible.

FRANCE 3

Des canettes de bière très alcoolisées, jusqu'à 16 degrés d'alcool, fleurissent dans les magasins et sont particulièrement prisées des jeunes, ce qui amène le président de la Ligue contre le cancer à demander un durcissement de la réglementation. Car avec leurs couleurs chatoyantes et leurs prix bas pour des contenances de 50 cl, elles sont très accessibles. Et leur danger est bien réel. Consommer une canette entière revient à boire l'équivalent d'une bouteille de vin entière ou d'un grand verre de whisky.

L'alcoolisme fait 41 000 morts par an

Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer, demande une taxation au degré d'alcool, "de telle sorte que plus on monte, plus la taxation par degré alcoolique est importante, qu'elle soit hors de prix", explique-t-il à propos de ces bières. Pour les spécialistes, l'usage festif d'alcool chez les jeunes est l'un des premiers pas vers l'alcoolisme. En France, 41 000 personnes en meurent chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bières de la brasserie Atlas Brew Works dans un magasin de Washington (Etats-Unis), le 16 janvier 2019.
Des bières de la brasserie Atlas Brew Works dans un magasin de Washington (Etats-Unis), le 16 janvier 2019. (PAUL HANDLEY / AFP)