Un bébé reçoit six fois la dose prescrite de Dépakine

Traité à l’hôpital de la Timone de Marseille pour une tumeur cérébrale, un enfant de 20 mois a failli mourir après une erreur de prescription.

Entré aux urgences vendredi 27 octobre, l’enfant en est sorti dimanche après un lavage de son estomac.
Entré aux urgences vendredi 27 octobre, l’enfant en est sorti dimanche après un lavage de son estomac.

Un interne, chargé de soigner le petit Nilo, 20 mois, aurait prescrit 6,5 fois la dose de Dépakine prévue pour l'enfant, rapportait mardi 31 octobre France Bleu Provence. Le médecin aurait confondu millilitres et milligrammes lors d'une conversion. Souffrant d’une tumeur cérébrale, Nilo prend de la Dépakine pour améliorer les effets de la chimiothérapie. Entré aux urgences vendredi 27 octobre, l’enfant en est sorti dimanche, grâce à un lavage de son estomac, mais le surdosage pourrait entraîner un risque hépatique avec des complications au niveau du foie et des reins.

Les parents ont porté plainte

Ses parents, habitant près d’Aix-en-Provence, s’étaient évidemment inquiétés de l’état de leur enfant avant de l’emmener aux urgences. Après chaque prise de médicament, ils avaient observé que l’enfant se retrouvait dans un état comateux. "On a appelé l'hôpital pour voir s'il n'y avait pas d'erreur mais l'interne nous a pris de haut et nous a presque envoyé balader en nous disant que c'était le bon dosage", raconte à France 3 Provences-Alpes-Côte-d’Azur Jérôme Cesarini, le père.

Des cafards à l’hôpital

Selon France Bleu Provence, les parents ont depuis porté plainte. L’erreur qui aurait pu être fatale est en effet le dernier exemple d’une série qui montre l’état déplorable des services de l’hôpital : "Il faut voir dans quel état sont certains services, les personnels n'ont pas assez de temps pour bien s'occuper de tout le monde, décrit le père de Nilo sur l’antenne de France Bleu. Les pansements sont parfois faits n'importe comment. On a même vu des cafards à l'hôpital." Leur fils avait par ailleurs déjà contracté un staphylocoque doré lors d'une intervention chirurgicale.