Mutuelles : vont-elles augmenter ?

Le ministère de la Santé ne souhaite pas une hausse des prix l'année prochaine. Il estime que les mutuelles sont capables d'absorber le coût de la réforme du "reste à charge zéro".

FRANCE 3

Les lunettes et les prothèses auditives remboursées à 100% ou encore les soins dentaires totalement pris en charge, c'est ce que doit permettre la réforme du "reste à charge zéro". Son coût est estimé à 1 milliard d'euros. 750 millions financés par la Sécurité sociale et 250 millions par les mutuelles qui s'étaient engagées à ne pas augmenter leurs tarifs. Pourtant, France 3 s'est procuré un courrier qui émane d'une mutuelle de fonctionnaire. Sur le document est écrit : "En 2019, notre mutuelle doit faire face à des coûts supplémentaires résultants des décisions des pouvoirs publics (...) L'augmentation des cotisations est de 2%."  

Des augmentations en 2020 ? 

La ministre de la Santé Agnès Buzyn dénonce un "sabotage politique". Le sujet est sensible, alors le président de la République est monté en première ligne mardi 18 décembre. Il a demandé aux mutuelles de modérer leurs tarifs. Le message a été entendu confirme Thierry Beaufer, le président de la Fédération nationale de la mutualité française. Mais l'engagement ne tient que jusqu'en 2020. Pour Olivier Moustacakis, fondateur de assurland.com, il y aura forcément des augmentations. La réforme du "reste à charge zéro" sera mise en œuvre progressivement dès le mois de janvier 2019. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre des Solidarités et de la Santé Anès Buzyn à l\'Elysée, le 10 décembre 2018.
La ministre des Solidarités et de la Santé Anès Buzyn à l'Elysée, le 10 décembre 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)