Parkinson : des cours de gym collectifs pour les malades

À la veille de la journée de sensibilisation à la maladie de Parkinson, une équipe de France 2 s'est rendue à Clermont-Ferrand, où des cours de gym collectifs pour les patients atteints de la maladie sont prodigués.

FRANCE 2

Samedi 18 avril se déroulera la journée de sensibilisation à la maladie de Parkinson. Plus de 150 000 personnes sont touchées par ce mal qui est la deuxième cause de handicap moteur en France.

À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), des cours de gym collectifs ont été mis en place pour les patients. Une bonne occasion pour eux de partager leur expérience. Michel Lefèvre vit depuis 13 ans avec Parkinson. La maladie détruit certains neurones du cerveau. Elle entraîne chez un tiers des patients des tremblements, mais surtout une extrême lenteur. Michel Lefèvre peut encore conduire alors il se rend tous les jeudis chez son kiné pour un cours collectif réservé aux malades de Parkinson. Les mouvements effectués permettent d'entretenir la souplesse des articulations, de ne pas laisser les muscles s'affaiblir et de maintenir la coordination des gestes, ainsi que l'équilibre.

Un cercle vicieux

Le travail en groupe entraîne une émulation et permet aussi de soigner les maux de l'âme, fréquents chez un Parkinsonien. "La maladie de Parkinson peut débuter par un syndrome dépressif. La dépression va engendrer un isolement qui va engendrer une moindre activité, des déformations articulaires, plus de difficultés à se déplacer, donc il faut casser ce cercle", explique au micro de France 2, Vincent Lac, kinésithérapeute.

Le JT
Les autres sujets du JT