Cet article date de plus de huit ans.

Paris : l'hôpital Pompidou obligé de fermer près d'un tiers de ses salles opératoires à cause d'un champignon

L'hôpital Georges Pompidou à Paris a décidé de fermer l'intégralité de son bloc opératoire numéro 1, qui compte neuf salles, jusqu'à dimanche, après la découverte de champignons filamenteux, a annoncé mardi l'AP-HP qui gère l'établissement.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Une salle d'opération de l'hôpital européen Georges-Pompidou en 2007 © WITT/SIPA)

"Des résultats de prélèvements air/surface, qui sont réalisés très régulièrement dans les blocs opératoires dans le cadre de contrôles qualité, ont montré la présence de champignons filamenteux dans l’air de trois salles du bloc 1", indique le communiqué de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris. Il n’a été constaté aucune contamination de patient. L'hôpital Georges Pompidou compte 24 salles opératoires en tout réparties en trois blocs.

La désinfection des premières salles a débuté mardi matin. De nouveaux prélèvements seront ensuite faits afin de s’assurer de l’absence de tout risque avant réouverture des salles, ajouté l'AP-HP.

Une réorientation des activités de chirurgie orthopédique et digestive lourde a été mise en place, de même que celle des urgences orthopédiques et polytraumatiques, en lien avec d’autres hôpitaux de l’AP-HP, et en articulation avec l'Agence régionale de santé Ile-de-France, les SAMU et les pompiers, prévenus lundi après-midi, pour assurer la continuité des prises en charges.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.