Panne des numéros d'urgence : à qui la faute ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
orange panne
franceinfo
Article rédigé par
R. Miri, N. Karczinski - franceinfo
France Télévisions

Ils n'ont pas pu joindre le 15, le 17, le 18 ou le 112. De nombreux Français ont paniqué pendant la panne de l'opérateur Orange, survenue mercredi 2 juin. Certains en sont peut-être morts. Un audit et des enquêtes sont en cours.

Roger Babet s'est éteint à l'âge de 68 ans, mercredi 2 juin à Saint-Philippe, sur l'Île de la Réunion. Sa femme a tenté de joindre désespérément les services d'urgence pendant trois heures, en vain. "L'ambulance est arrivée trop tard, il était déjà mort", confie Marie-Josiane Babet. Comme lui, quatre autres personnes ont trouvé la mort à cause de cette panne rarissime qui a touché les numéros d'urgence. L'opérateur d'Orange, responsable de ce réseau, est-il en cause ? Sa responsabilité peut-elle être engagée ?

Un numéro unique ?

Des enquêtes judiciaires ont été ouvertes pour définir les causes de la mort de ces personnes, dont un enfant de deux ans. Selon Hervé Gerbi, avocat spécialisé en droit des victimes, "il faudra prouver que si les secours étaient intervenus à temps, on aurait pu sauver les personnes". Le gouvernement a lancé un audit du réseau et des services d'Orange. Les résultats seront connus dans deux mois. Le géant téléphonique avait une obligation de résultat et devait assurer le bon fonctionnement des numéros d'urgence. L'incident a relancé le débat d'un numéro unique, le 112, qui remplacerait les 15, 17 et 18.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Panne des numéros d'urgence

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.