Panne des numéros d'urgence : une enquête administrative ouverte après la mort d'une femme à Aix-en-Provence

Une enquête administrative a été ouverte par l'ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur après la mort d'une femme de 54 ans dans la nuit du 2 au 3 juin.

Le logo d\'Orange lors d\'une assemblée générale du groupe, le 21 mai 2019 à Paris.
Le logo d'Orange lors d'une assemblée générale du groupe, le 21 mai 2019 à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une nouvelle mort liée à la panne des numéros d'urgence survenue mercredi ? Une femme est morte dans la nuit du 2 au 3 juin à son domicile d'Aix-en-Provence, rapporte France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur vendredi 4 juin. Une enquête administrative a été ouverte "en lien avec le Samu des Bouches-du-Rhône pour déterminer les circonstances exactes de son décès", explique l'ARS Paca dans un communiqué de presse. Ce direct est désormais terminé.

 Un "audit" lancé par le gouvernement. "Le gouvernement a décidé de lancer un audit formel de contrôle de la sécurité et de l'intégrité du réseau et des services d'Orange", a annoncé le ministère de l'Intérieur, vendredi. Les conclusions de cet audit, piloté par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (Anssi), seront remises à l'exécutif dans deux mois puis rendues publiques. Suivez notre direct. 

Plusieurs enquêtes en cours. Deux enquêtes administrative et judiciaire ont été dilligentées sur le décès d'un enfant de 2 ans, victime d'un arrêt cardio-respiratoire, jeudi matin en Vendée. Une enquête judiciaire et une enquête administrative ont par ailleurs été ouvertes à la suite de la mort d'un homme de 63 ans dans le Morbihan. Et deux enquêtes sont également en cours sur la mort d'une personne de 77 ans en  Haute-Saône, relate France 3 Bourgogne Franche-Comté.

Enquête interne chez OrangeLe PDG de l'opérateur, Stéphane Richard, a de son côté ouvert une enquête interne "pour identifier les causes précises de cet incident et émettre des recommandations pour tirer tous les enseignements nécessaires", écrit Orange, vendredi, dans un communiqué. Les conclusions sont attendues "sous sept jours"

"La situation est redevenue sous contrôle". Les préfets ont encore signalé vendredi matin "quelques légers dysfonctionnements présumés dans quelques parties du territoire national mais la situation est redevenue sous contrôle au moment où je m'exprime", a assuré le Premier ministre. Il faut maintenant "établir très clairement la cause des faits, et surtout les moyens qu'ils ne se reproduisent plus", a ajouté le chef du gouvernement.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #NUMEROS_URGENCE

23h13 : "Quand les secours sont arrivés, il était trop tard." Une enquête administrative a été ouverte après la mort d'un homme à La Réunion, pour vérifier si la panne des numéros d'urgence est en cause ou non. Franceinfo a recueilli le témoignage de sa compagne, qui dit avoir essayé de téléphoner aux secours "pendant une vingtaine de minutes".

21h04 : Il est 21 heures. Voici les principaux titres de l'actualité :



Le gouvernement a lancé "un audit formel de contrôle de la sécurité et de l'intégrité du réseau et des services d'Orange", après la panne des numéros d'urgence. Voici ce que l'on sait des enquêtes en cours sur des morts suspectes.

La France a publié un classement qui détermine quels voyageurs arrivant en France à partir du 9 juin pourront se passer de test PCR, et lesquels resteront soumis à des restrictions.

Faut-il craindre des "clusters ambulants" du Covid-19 à bord des TGV ? Dans un rapport, dévoilé par Mediapart, l'inspection du travail du Rhône pointe "un renouvellement d'air insuffisant" dans ces trains.



Facebook a suspendu Donald Trump pour deux ans. Par ailleurs, les personnalités politiques seront désormais sanctionnées comme les autres utilisateurs en cas d'enfreinte aux règles, notamment en cas de désinformation.

18h07 : L'ARS se dit "très attentive à la situation et aux conséquences de cette panne, qu'il est encore difficile d'évaluer pour l'heure" et assure que "la situation est revenue à la normale mais reste sous surveillance renforcée".

18h07 : Une enquête administrative a été ouverte en lien avec le Samu des Bouches-du-Rhône pour déterminer les circonstances exactes de la mort d'une femme à son domicile d'Aix-en-Provence. Les faits remontent à la nuit de mercredi à jeudi, alors que des pannes touchaient les numéros d'urgence, rappelle un communiqué de l'ARS.

18h27 : Il est 18 heures, avant de passer le relais, voici un nouveau point sur l'actualité :

"Le gouvernement a décidé de lancer un audit formel de contrôle de la sécurité et de l'intégrité du réseau et des services d'Orange", après la panne des numéros d'urgence, a annoncé le ministère de l'Intérieur cet après-midi.


Une vigilance orange pour orages reste en cours sur l'Aisne, le Nord et le Pas-de-Calais. La météo sera encore instable sur la moitié est du pays demain, avec des averses à caractère orageux, mais le temps deviendra plus calme dans l'ouest, rapporte Météo France.

Après une cinquième journée marquée par l'élimination des Français, Serena Williams est entrée en scène. L'Américaine, ex-n°1 mondiale, vient de battre sa compatriote Danielle Collins 6-4, 6-4. Suivez les rencontres du jour en direct.

17h21 : Par ailleurs, le communiqué du ministère ajoute que "le Premier ministre a décidé de fermer la cellule interministérielle de crise", qui a notamment permis de mettre en place des numéros de substitution. "Une surveillance renforcée restera cependant en place autant que nécessaire, en lien permanent avec la cellule de crise d'Orange, toujours en place."

17h20 : Alors que les numéros d'urgence sont redevenus opérationnels dans la matinée, le gouvernement souhaite "tirer tous les enseignements de ces graves dysfonctionnements et prendre l’ensemble des mesures de nature à éviter qu’une telle situation dramatique ne se reproduise". Les conclusions de cet audit seront remises à l'exécutif dans deux mois puis rendues publiques.

17h17 : Le gouvernement lance un "audit formel de contrôle de la sécurité et de l'intégrité du réseau et des services d’Orange", informe le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

15h15 : Une enquête administrative et judiciaire est ouverte après la mort d'une personne de 77 ans en Haute-Saône alors que les numéros d'urgence étaient en panne mercredi soir. Elle devra "faire toute la lumière sur le déroulement des faits à l’occasion de cet évènement dramatique", précise France 3.

15h01 : Plus tôt, la préfecture de Vendée avait indiqué qu'un enfant de 28 mois était décédé dans la matinée au domicile familial, à Chavagnes-en-Paillers. "Il apparaît qu'il y a un doute quant aux conséquences que ce dysfonctionnement aurait pu avoir dans le délai d'appel", avait déclaré le préfet de Vendée, Benoît Brocard. Selon le directeur de l'ARS des Pays de la Loire, Jean-Jacques Coiplet, un premier appel a été reçu par le Samu à 8h21. La maman aurait tenté auparavant "pendant une heure de joindre sans succès le 18 puis le 15".

15h02 : Le parquet de La Roche-sur-Yon a ouvert une enquête pour "recherche des causes de la mort" d'un enfant de 2 ans en Vendée, lors de la vaste panne des numéros d'urgence, a-t-on appris auprès de la procureure de la République Emmanuelle Lepissier.

14h07 : Il est 14 heures, on fait un résumé de l'actualité de ce vendredi ?

Au moins deux hommes et un enfant ont trouvé la mort dans la nuit de mercredi à jeudi, alors qu'une panne massive a entraîné des perturbations des numéros d'urgence. Voici ce que l'on sait.


• Météo France a placé en alerte orange pour des orages l'Aisne, le Nord et le Pas-de-Calais. Les orages de "forte intensité" "s'accompagneront de fortes pluies pouvant entraîner de soudaines inondations", selon le bulletin publié en fin de matinée.

La joueuse russe Yana Sizikova a été interpellée en plein tournoi hier soir, a annoncé à franceinfo le parquet de Paris. Elle est soupçonnée de "corruption sportive" et d'"escroquerie en bande organisée", pour des faits commis lors du précédent tournoi de Roland-Garros.

Les "Européens vaccinés pourront venir en France" à partir du 9 juin sans avoir à présenter de preuve de test PCR négatif, a annoncé le ministre chargé des Transports. A compter de cette date, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers seront rouverts selon des modalités qui dépendront de la situation sanitaire dans les différents Etats.

13h26 : Orange a lancé une enquête interne "approfondie" après la panne qui a empêché mercredi l'accès aux numéros de secours dans toute la France. L'enquête, confiée à l'inspection générale du groupe, devra d'ici une semaine "identifier les causes précises de cet incident et émettre des recommandations pour tirer tous les enseignements nécessaires", précise le groupe dans un communiqué.

12h26 : Il est midi ! L'heure de faire un point sur l'actualité :

Au moins deux hommes et un enfant ont trouvé la mort dans la nuit de mercredi à jeudi, alors qu'une panne massive a entraîné des perturbations des numéros d'urgence. L'opérateur téléphonique Orange a lancé une enquête interne "approfondie" pour identifier les dysfonctionnements.

Les "Européens vaccinés pourront venir en France" à partir du 9 juin sans avoir à présenter de preuve de test PCR négatif, a annoncé le ministre chargé des Transports. A compter de cette date, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers seront rouverts selon des modalités qui dépendront de la situation sanitaire dans les différents Etats.


Météo France a placé en alerte orange l'Aisne, le Nord et le Pas-de-Calais pour des "orages de forte intensité qui s'accompagneront de fortes pluies pouvant entraîner de soudaines inondations".

Une joueuse de tennis russe a été interpellée à Paris dans une enquête sur des soupçons de paris truqués lors d'un match en double de l'édition 2020 de Roland Garros, annonce le parquet de Paris.

09h39 : Le Premier ministre déplore "quatre victimes présumées" en lien avec ce grave incident, "sous réserve de ce que diront les enquêtes, notamment les enquêtes judiciaires, qui sont ouvertes".

09h24 : "Les choses sont rentrées dans l'ordre", a déclaré Jean Castex ce matin concernant la panne massive qui a touché les numéros d'urgence.

09h08 : Si certains militent pour la mise en place d'un numéro unique de secours, la porte-parole de la Société française de médecine d'urgence (SFMU) ne partage pas cette revendication. "Il faut consolider ce qui marche et le renforcer, le moderniser, mais pas casser ce qui fonctionne", plaide-t-elle.

09h01 : Il est 9 heures, faisons un point sur l'actualité :

Les "Européens qui sont vaccinés pourront venir en France sans test PCR" à partir du 9 juin, annonce le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Par ailleurs, "les Français [pourront] également se déplacer en Europe" cet été grâce au pass sanitaire, a-t-il ajouté.


Une nouvelle cellule interministérielle de crise se réunit en ce moment pour faire un bilan de la nuit, en présence du Premier ministre. Dans la foulée, Jean Castex, visitera la plateforme d'appels d'urgence des sapeurs-pompiers de Paris. Suivez notre direct.

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a ouvert une enquête interne "pour identifier les causes précises de cet incident et émettre des recommandations pour tirer tous les enseignements nécessaires". Les conclusions sont attendues "sous sept jours".

L'Union nationale pour l'indépendance, une des deux composantes du FLNKS (Front de libération nationale kanak et socialiste), s'oppose à la date du 12 décembre 2021 fixée par le gouvernement pour le troisième référendum d'autodétermination en Nouvelle-Calédonie. Ses dirigeants se disent "inquiets pour la suite de l'accord de Nouméa".


08h09 : L'opérateur téléphonique Orange a annoncé avoir lancé une enquête interne "approfondie", confiée à l'inspection générale du groupe, pour identifier les dysfonctionnements qui ont empêché l'accès aux numéros de secours mercredi.

07h46 : Concernant La Réunion, Gérald Darmanin avait annoncé hier matin la possibilité de deux décès. Mais après enquête administrative, la préfecture de La Réunion a fait savoir qu'une seule des deux personnes semble avoir rencontré des problèmes pour joindre les secours.

07h50 : Au moins trois personnes sont mortes pendant la panne des numéros d'urgence qui a débuté mercredi, en fin d'après-midi, ont rapporté les services de l'État. Ces trois décès ont été constatés en Vendée, dans le Morbihan et sur l'île de La Réunion.

06h54 : Une nouvelle cellule interministérielle de crise va se réunir à 7h30 pour faire un bilan de la nuit, en présence du Premier ministre. Dans la foulée, Jean Castex visitera la plateforme d'appels d'urgence des sapeurs-pompiers de Paris. Suivez notre direct.

Le Premier ministre, Jean Castex, à la sortie du Conseil des ministres, le 28 avril 2021.(ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS)

07h53 : D'autres quotidiens mettent en avant la panne qui a touché les . La Voix du Nord indique qu'il n'y a eu aucune conséquence néfastes dans le Nord et le Pas-de-Calais mais que la cellule de crise continue de fonctionner jusqu’à ce matin dans le Nord, par sécurité.




09h17 : Faisons un point sur l'actualité :

Un enfant de 2 ans est mort en Vendée dans la nuit de mercredi à jeudi, lors de la panne massive des numéros d'urgence. Une enquête administrative va être diligentée par l'Agence régionale de santé des Pays de la Loire. Le parquet de Vannes (Morbihan) a également ouvert une enquête après la mort d'un homme de 63 ans.

C'est la bérézina pour les Bleus. Après les éliminations d'Enzo Couacaud, mercredi, de Gaël Monfils, hier après-midi, et de Richard Gasquet, hier soir, face à Rafael Nadal, il n'y a plus aucun Français avant même le troisième tour du tournoi. Ce n'était encore jamais arrivé depuis le début de l'ère Open en 1968.


Après le nouveau coup d'Etat au Mali, la France a annoncé la suspension de ses opérations militaires conjointes avec Bamako, pour tenter de pousser la junte au pouvoir vers la transition politique exigée par la communauté internationale.

Nouvel épisode dans l'affaire du financement libyen présumé de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 : la patronne de l'agence photo Bestimage, Michèle Marchand, et un journaliste de Paris Match ont été placés hier en garde à vue en raison de soupçons de "subornation de témoin".