Obtenir rapidement un rendez-vous chez un spécialiste, c'est possible

Des plateformes internet recensent les places disponibles ou les rendez-vous annulés chez les ophtalmologistes, dentistes ou encore gynécologues.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste se transforme parfois un véritable parcours du combattant. Même chose pour rencontrer son gynécologue. En effet, il faut parfois attendre des mois avant d'obtenir un rendez-vous chez un spécialiste. "Je trouve ça très long, très très long. Deux mois ou parfois trois pour avoir un rendez-vous", déplore un passant, au micro de France 2.

Résultat ? Certains patients renoncent à se faire soigner. Pour lutter contre ce fléau, plusieurs sites répertorient les rendez-vous annulés ou vacants et les redistribuent, au dernier moment, aux malades qui sont demandeurs.

15% de rendez-vous annulés par an

Mondocteur.fr, Doctolib, ces plateformes internet mettent ainsi en avant les places disponibles et les rendez-vous annulés. Il y en aurait 15% par année. Un manque à gagner pour les spécialistes.

Gratuit pour les patients, le service de prise de rendez-vous sur le web coûte une centaine d'euros par mois pour le praticien.

Le JT
Les autres sujets du JT
15% des ophtalmos ne sont plus en mesure d\'accepter de nouveaux patients, selon une étude réalisée par Yssup Research et publiée mardi 11 février 2014.
15% des ophtalmos ne sont plus en mesure d'accepter de nouveaux patients, selon une étude réalisée par Yssup Research et publiée mardi 11 février 2014. (B. BOISSONNET / BSIP / AFP)