Nervosité, tachycardie, tremblements, les signes d'une surconsommation de café

L'Autorité européenne de sécurité des aliments a recommandé de ne pas ingérer plus de 400 mg de caféine par jour pour un adulte. L'équivalent de quatre expressos. Astrid Nehlig, directrice de recherche à l'Inserm de Strasbourg, explique à francetv info les effets du café sur notre corps.

Selon l\'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), la consommation de plus de 400 milligrammes de caféine par jour – soit plus de quatre expressos ou un mélange de café, sodas et boissons énergisantes – peut être nocive pour la santé.
Selon l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), la consommation de plus de 400 milligrammes de caféine par jour – soit plus de quatre expressos ou un mélange de café, sodas et boissons énergisantes – peut être nocive pour la santé. (DANIEL INGOLD / CULTURA CREATIVE / AFP)

Désormais, vous allez peut-être réfléchir avant d'avaler votre cinquième café de la journée. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a recommandé, mercredi 27 mai, de préconiser des doses journalières maximales. Elle estime qu'au-delà de 400 mg de caféine ingérés chaque jour, il peut y avoir un risque pour la santé, notamment au niveau cardiovasculaire. En France, 5,8% de la population dépasserait ce seuil.

Astrid Nehlig, directrice de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), interrogée par francetv info, explique les effets du café sur le corps.

Francetv info : A quoi correspondent 400 mg de caféine ?

Astrid Nehlig : Pour un grand café arabica, on a environ 80 à 100 mg de caféine, donc un adulte ne devrait pas en boire plus de 4 ou 5. Mais il faut aussi noter qu'il existe des différences de concentration selon les modes de préparation. Dans un expresso, on se situera entre 50 et 60 mg de caféine, par exemple. Il faut aussi tenir compte du type de café. Le robusta est deux fois plus riche en caféine que l'arabica.

Mais en réalité, on peut très bien dépasser ces doses en ne buvant pas de café. Si on consomme une grande bouteille de Coca-Cola, on absorbe 130 mg de caféine en moyenne, mais cette quantité est variable en fonction de la marque. En moyenne, pour une cannette, cela tourne autour de 60 mg. Idem pour les boissons énergisantes : un adulte ne devrait pas dépasser 4 à 5 cannettes par jour.

Evidemment, cette limite est différente pour les femmes enceintes ou les enfants. Pour ces derniers, il faut considérer le poids. Les médecins recommandent de ne pas dépasser 3 mg par kilo et par jour. Un enfant de 30 kg, par exemple, peut consommer 90 mg de caféine. Il ne devrait donc pas boire plus de deux cannettes de soda en une journée.

Pourquoi l'Efsa a fixé ce seuil de 400 mg par jour ?

Généralement, on considère qu'en dessous de cette limite, il n'existe pas de risques pour la santé. Des études ont établi qu'il s'agissait du point de basculement entre les effets bénéfiques pour l'organisme et les effets délétères liés à la consommation de café.

La recommandation de l'Efsa rejoint ce que dit la littérature scientifique depuis trente ans. Ces dernières années, beaucoup d'analyses ont été revues et corrigées car elles prenaient en compte des facteurs biaisés et apportaient des conclusions erronées. Aujourd'hui, la majorité des scientifiques est à peu près d'accord.

Comment savoir lorsque j'atteins mon seuil de tolérance ?

Ce seuil est différent pour chacun puisqu'il dépend de la vitesse à laquelle l'organisme élimine la caféine. Pour certaines personnes, la métabolisation au niveau du foie sera plus rapide que pour d'autres. C'est une question génétique. Cela dépend du sexe (processus plus rapide chez les hommes que chez les femmes) mais aussi de la prise de certains médicaments, par exemple, qui peuvent ralentir l'élimination de la caféine. Par contre, boire beaucoup de café n'élève pas vraiment ce seuil de tolérance. 
 

Généralement, on sent quand on a atteint sa limite. On est un peu sur les nerfs. D'ailleurs, on remarque que la plupart des individus régulent naturellement leur prise de caféine quotidienne. La semaine, on boit souvent plusieurs tasses parce qu'on cherche à être bien réveillé et concentré. Le week-end, on en consomme beaucoup moins parce qu'on n'en a pas besoin.

Que risque-t-on si l'on dépasse cette dose ?

Dans l'absolu, on ne risque pas grand-chose. Entre 400 et 800 mg absorbés par jour, on peut être nerveux, agité, faire un peu de tachycardie, sentir quelques tremblements. La personne peut avoir une sensation d'énervement ou d'agressivité aussi. Mais ces effets sont constatés sur des gens qui ont ingéré cette dose de caféine en une seule fois, alors que dans la réalité, on étale les cafés tout au long de la journée.

A l'inverse, en dessous de 400 mg, le café a un effet bénéfique sur la vigilance et la vitesse de réaction du consommateur. Il permet aussi d'améliorer sa capacité de concentration, notamment au travail. La personne peut ressentir un bien-être général.