VIDEO. Coronavirus : Macron annonce une "initiative de relocalisation de certaines productions" comme le paracétamol

"Tout le monde a vu, durant cette crise, que certains médicaments usuels n'étaient plus produits en France et en Europe", a regretté le chef de l'Etat.

Un petit pas vers la souveraineté sanitaire. Lors d'une visite d'un site Sanofi Pasteur à Marcy-l'Etoile (Rhône), mardi 16 juin, Emmanuel Macron a annoncé le lancement "dès jeudi" d'une "initiative de relocalisation de certaines productions critiques". "Tout le monde a vu, durant cette crise, que certains médicaments usuels n'étaient plus produits en France et en Europe", a regretté le chef de l'Etat, promettant qu'"on pourra, par exemple, pleinement reproduire, conditionner et distribuer du paracétamol en France"

Le chef de l'Etat a aussi annoncé "une première enveloppe de 200 millions d'euros" pour "financer des infrastructures de production pharmaceutique comme de recherche et développement". Juste avant, le directeur général de Sanofi, Paul Hudson, avait promis 610 millions d'euros d'investissements pour étendre les capacités de recherche et de production de vaccins de ses sites dans le Rhône. 

Le groupe pharmaceutique Sanofi avait créé la polémique, en mai, lorsque Paul Hudson avait évoqué la possibilité de favoriser les Etats-Unis, qui ont investi dans la recherche de vaccins de Sanofi contre le coronavirus.

Emmanuel Macron prononce un discours lors d\'une visite sur le site Sanofi Pasteur de Marcy-l\'Etoile (Rhône), le 16 juin 2020.
Emmanuel Macron prononce un discours lors d'une visite sur le site Sanofi Pasteur de Marcy-l'Etoile (Rhône), le 16 juin 2020. (GONZALO FUENTES / AFP)