Santé : les dangers de l'ibuprofène

L'ibuprofène et le kétoprofène, ces médicaments anti-inflammatoires très vendus en France, seraient dangereux pour la santé, selon une vaste enquête menée par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), qui appelle à la vigilance.

FRANCE 3

Sur le comptoir de ce pharmacien, ces médicaments vous sont probablement familiers. Tous contiennent de l'ibuprofène ou du kétoprofène et tous sont utilisés pour soigner des douleurs bénignes. En utilisant ces médicaments régulièrement et à fortes doses, on s'expose à des problèmes de santé plus importants. Mieux vaut donc s'informer avant d'utiliser ces anti-inflammatoires.

Privilégier le paracétamol pour les douleurs

Car les comprimés à base d'ibuprofène et de kétoprofène sont justement souvent responsables d'aggravations de certaines pathologies. Depuis l'an 2000, l'ibuprofène est à l'origine de 337 cas de complications infectieuses et de 32 décès, tandis que le kétoprofène est responsable de 46 cas de complications et de 10 décès. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle que cela concerne surtout certains types d'infections, comme les infections pulmonaires, cutanées et neurologiques. Dans ses recommandations, l'Agence française du médicament préconise de consulter et d'utiliser du paracétamol en cas de douleurs. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une plaquette du Mediator. 
Une plaquette du Mediator.  (FRED TANNEAU / AFP)