Cet article date de plus d'un an.

Santé : l’agence du médicament lance une campagne de sensibilisation contre l’automédication

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Santé : l’agence du médicament lance une campagne de sensibilisation contre l’automédication
Article rédigé par France 3 - C. Guyon, J.Mimouni, S.Broomberg, M.Birden, C.Theophilos, H. Dugué, J. Chouquet
France Télévisions
France 3
Trois français sur dix ne prennent pas correctement leurs comprimés. L'agence nationale de sécurité du médicament lance mercredi 7 juin une campagne de sensibilisation face aux effets néfastes.

Qu'ils soient prescrits sur ordonnance, ou en vente libre, les médicaments ne sont jamais à prendre à la légère. Pourtant, nombreux sont les Français à pratiquer l’automédication. "J’ai tendance à réutiliser des médicaments que j’ai eus en prescription lors d’une précédente consultation avec un médecin", note une riveraine. "Pour ce qui est du Doliprane, je vais faire de l’automédication", poursuit une autre. Pour se soulager plus vite, un Français sur cinq prend des doses plus fortes ou mélange plusieurs médicaments en une prise.    

"Danger est d’associer des médicaments"

C’est une tendance risquée. "Le danger est d’associer des médicaments qui ne sont pas prévus pour être associés. Vous risquez de diminuer l’efficacité", précise Damien Mascret, médecin et journaliste à France Télévisions. Trois Français sur dix adaptent eux-mêmes la dose ou la durée des traitements qui leur ont été prescrits.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.