Cet article date de plus d'un an.

Pénurie de médicaments : le ministre de la Santé, François Braun, réclame une politique européenne

La France, comme d'autres pays européens, connait depuis des mois des tensions sur les stocks de plusieurs médicaments, notamment destinés aux enfants.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le ministre de la Santé, François Braun, à l'Elysée à Pairs, le 19 avril 2023. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

La pénurie de certains médicaments nécessite une réponse européenne, a estimé le ministre de la Santé, invité de CNews mercredi 10 mai. "A un moment donné, il faut avoir une politique française de souveraineté (...), mais aussi une politique européenne", a jugé François Braun. La France, comme d'autres pays européens, connait depuis des mois des tensions sur les stocks de plusieurs médicaments, notamment destinés aux enfants. Des pédiatres de plusieurs Etats de l'UE ont à nouveau alerté, début mai, sur une situation qui met "en danger" la santé des plus jeunes, dans une lettre ouverte adressée à leurs ministres de tutelle respectifs.

Les laboratoires pharmaceutiques mettent en cause une politique de prix insuffisants pour garantir leur production sur ces traitements. "Malheureusement, c'est l'explication donnée systématiquement par les laboratoires", a déploré le François Braun.

Le ministre de la Santé a travaillé avec ses homologues sur la nécessité de "plus de transparence exigée des laboratoires pharmaceutiques sur leur production, une solidarité européenne quand quelqu'un a des stocks et peut aider ceux qui n'en ont pas, et l'élaboration d'une liste européenne de ces médicaments essentiels, pour que l'on garantisse leur production pour nous en France, mais aussi en Europe". Paris soutient, avec 18 autres capitales européennes, une proposition belge pour une loi européenne sur les pénuries de médicaments.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.