Médicaments : la liste noire de la revue "Prescrire"

Il va falloir faire le tri dans nos armoires à pharmacie. Comme chaque année, la revue indépendante "Prescrire" a dévoilé sa nouvelle liste noire des médicaments : 93 produits seraient plus dangereux qu'utiles.

FRANCE 3

Dans la liste noire des médicaments réactualisée chaque année, quatre nouveaux venus vendus sur ordonnance : Ulipristal, Rectogesic, Cimétidine Mylan et Ocaliva. Certains d'entre eux étaient déjà de moins en moins prescrits. Et deux autres en ventre libre : Décontractyl, pour les muscles, et le Toplexil, pour la toux. Leurs effets indésirables seraient sous-évalués. Des médicaments qui s'avèrent plus dangereux qu'utiles.

Des dangers déjà connus selon l'agence du médicament

Avec cette liste à destination du public et des médecins, la revue Prescrire veut essayer d'écarter certains produits du marché. "Les firmes ont évidemment intérêt à garder leurs médicaments sur le marché parce que c'est une source de revenus, explique Pierre Chirac, directeur de rédaction de la revue. Et les agences sont souvent hésitantes et réticentes à prendre la décision." Les représentants des laboratoires ne font aucun commentaire sur cette liste et renvoient le public vers l'agence nationale du médicament, qui explique que ces dangers sont déjà connus et mentionnés sur les notices.

Le JT
Les autres sujets du JT
La branche maladie de la sécurité sociale devrait supporter 10 milliards d\'euros d\'économies d\'ici 2017.
La branche maladie de la sécurité sociale devrait supporter 10 milliards d'euros d'économies d'ici 2017. (ONLY FRANCE / AFP)