Levothyrox : une association pointe des anomalies dans la nouvelle formule

Nouveau rebondissement dans l'affaire du Levothyrox. Une analyse sème le doute. La nouvelle formule serait sous-dosée, mais pas seulement. Les explications de France 2.

Voir la vidéo

Que contient le nouveau Levothyrox ? C'est toute la question. L'association française des malades de la thyroïde affirme avoir réalisé une analyse qui compare la nouvelle et l'ancienne formule du médicament. Résultat selon elle : cette analyse montrerait que la nouvelle formule, la levothyroxine, la molécule active du médicament, est largement sous-dosée par rapport aux spécifications en vigueur.

Des "résultats infondés" ?

Le nouveau produit contiendrait aussi une molécule autrefois employée pour lutter contre le cholestérol, molécule qui ne figure pas sur la liste des composants. Pour l'association française des malades de la thyroïde, ces anomalies pourraient à elles seules expliquer les effets secondaires dont une part des malades disent souffrir. De son côté, le laboratoire Merck, qui produit le Levothyrox, dénonce des "résultats infondés scientifiquement", et ajoute que de nombreuses analyses réalisées par les autorités compétentes ont montré que le produit est conforme. L'association française des malades de la thyroïde demande elle d'autres études.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un boîte de Levothyrox, fabriqué par la compagnie pharmaceutique allemande Merck, dans une pharmacie à Saint-Gaudens le 4 décembre 2017.
Un boîte de Levothyrox, fabriqué par la compagnie pharmaceutique allemande Merck, dans une pharmacie à Saint-Gaudens le 4 décembre 2017. (REMY GABALDA / AFP)