Le prix des médicaments non remboursés par la Sécurité sociale s'envole

Pour compenser la baisse des ventes, les laboratoires augmentent le prix des médicaments dès que ceux-ci ne sont plus remboursés.

France 2

Dans les pharmacies, lorsque les médicaments ne sont plus remboursés par la Sécurité sociale, les prix s'envolent. Une augmentation de 39% en moyenne, selon une étude du ministère de la Santé. Et ce pour compenser une baisse des ventes attendue. Face à l'apparition des génériques, moins chers et privilégiés par les médecins, les laboratoires pharmaceutiques ont trouvé la parade. Une double sanction pour les patients. 

Jusqu'à deux fois plus chers

Certains médicaments s'achètent désormais deux fois plus cher en pharmacie : 144% de plus pour les bains de bouche ou 111% pour les décontractants musculaires. Globalement, le marché des produits non pris en charge progresse depuis plusieurs années. Deux classes de médicaments profitent en particulier de ces hausses : les antidouleurs et les traitements des troubles de l'érection.  

Le JT
Les autres sujets du JT
De nombreuses hospitalisations pour tentative de suicide sont dues à l\'absorption de médicaments.
De nombreuses hospitalisations pour tentative de suicide sont dues à l'absorption de médicaments. (LOIC VENANCE / AFP)