L'ANSM rappelle un lot du médicament antiépileptique Micropakine après la découverte par des patients de sachets non conformes

Des patients ont découvert dans deux boîtes des sachets vides et des sachets trop remplis en granulés de valproate. Il est demandé aux patients de rapporter les boîtes du lot concerné à leur pharmacie.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le 17 octobre 2017 à Paris. Photo d'illustration. (ALAIN JOCARD / AFP)

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) procède au rappel d’un lot du médicament antiépileptique Micropakine, "après la découverte par des patients dans deux boîtes, à la fois, de sachets vides et de sachets trop remplis en granulés de valproate". Il s’agit du lot n°DM0059 (péremption 03/2022) de Micropakine LP 500 mg, granulés à libération prolongée en sachet-dose, selon un communiqué publié vendredi 27 novembre par l’ANSM.

L'administration du médicament avec un sachet trop rempli "peut entraîner chez le patient un surdosage en valproate", explique l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. "Il est donc demandé aux patients de rapporter les boîtes du lot DM0059 à leur pharmacie pour échange, afin de ne pas interrompre leur traitement antiépileptique."

Le fabricant de ce médicament, le laboratoire Sanofi-Aventis France, en accord avec l'ANSM, a également demandé aux pharmaciens de contacter, par tous les moyens dont ils disposent, les patients susceptibles de détenir et/ou d'avoir utilisé la spécialité du lot concerné par ce rappel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.