Alzheimer : les médicaments bientôt déremboursés

Certains médicaments prescrits contre la maladie d'Alzheimer ne vont bientôt plus être remboursés. Les autorités mettent en avant leur intérêt médical jugé insuffisant.

Aujourd'hui, seuls quatre médicaments traitent directement les symptômes d'Alzheimer. Ils ne seront bientôt plus remboursés en France. La Haute autorité de santé juge qu'ils ont un intérêt médical insuffisant pour justifier leur prise en charge, et préconise plutôt de renforcer le suivi des patients. Un déremboursement que vient de confirmer la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

90 millions d'euros d'économies

Le remboursement à 15% de ces médicaments coûte environ 90 millions d'euros par an à l'Assurance maladie. Ces molécules ne guérissent pas Alzheimer, mais agissent sur les symptômes. Elles peuvent par exemple ralentir la perte d'autonomie. Pour certains médecins ce déremboursement est incompréhensible. De son côté, l'association France Alzheimer juge cette décision dangereuse et infondée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après le passage de la consultation de base chez un généraliste à 25 euros, le 1er mai, de nouvelles revalorisations entrent en vigueur le 1er novembre 2017.
Après le passage de la consultation de base chez un généraliste à 25 euros, le 1er mai, de nouvelles revalorisations entrent en vigueur le 1er novembre 2017. (LODI FRANCK/SIPA)