Cet article date de plus de trois ans.

Médecine : une greffe à 95% réussie sur un grand brûlé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Grand brûlé : une greffe à 95% menée à bien
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un homme a donné sa peau pour sauver la vie de son frère jumeau de 33 ans, grand brûlé sur presque tout le corps. Une prouesse médicale effectuée à l'hôpital Saint-Louis de Paris : une greffe à 95%.

Franck Dufourmantelle, brûlé vif 95%, a été sauvé par le don de son frère jumeau. 14 mois plus tard, il est miraculeusement tiré d'affaire. Les deux jumeaux monozygotes partagent le même génome, il n'y a donc pas de risque de rejet. Éric, seul donneur possible, s'est vu prélever 45% de sa peau sur la tête, les cuisses et le dos. Cette greffe, rarissime sur une surface aussi étendue, a été pratiquée par l'équipe du professeur Mimoun de l'hôpital Saint-Louis de Paris en trois opérations. La peau prélevée est étirée avec une machine puis greffée.

Le don de peau entre vivants n'est pas prévu par la loi

"On entend et on a une sorte de bas résille. Entre les mailles il y a des petites plaies, mais ça cicatrise en huit jours", explique le professeur Maurice Mimoun, chef du service des grands brûlés de l'hôpital Saint-Louis. Le don de peau entre vivants n'est pas prévu par la loi : il a fallu contacter d'urgence l'agence de biomédecine pour une autorisation exceptionnelle. À quelques jours près, Franck n'aurait pas survécu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.