Variole du singe : les vaccins se font attendre

Publié Mis à jour
Variole du singe : les vaccins se font attendre
franceinfo
Article rédigé par
F. Boutet - franceinfo
France Télévisions

L’Union européenne est inquiète. La variole du singe progresse avec une multiplication des nombres de cas par deux. La Commission européenne a donc décidé d’acheter plus de vaccins : 54 000 doses supplémentaires doivent arriver très prochainement.

À New-York, aux États-Unis, des files d’attente pour la vaccination ne cessent de s’allonger. Des hommes plutôt jeunes et tous homosexuels. Une communauté particulièrement touchée qui s’est présentée devant les grilles des principaux centres de vaccination de la ville. Ici, 300 cas ont été diagnostiqués. Conséquence : les 9 200 rendez-vous ont été attribués sur Internet en sept minutes seulement. Une offre encore trop réduite qui empêche de vacciner la population de façon massive au moment où la barre des 10 millions de cas dans le monde vient d’être franchie.  

L'Europe, la région la plus touchée

L’Europe est la région du monde la plus touchée par la variole du singe avec plus de 7 000 cas, dont 912 recensés en France. De son côté, le comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé a décidé de se réunir, jeudi 21 juillet, pour déterminer les moyens de juguler la flambée des cas. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.