Un cas de polio rapporté au Venezuela, près de 30 ans après l'éradication de la maladie

Le virus touche particulièrement des personnes souffrant de malnutrition et qui n'ont pas été vaccinées.

Le drapeau du Venezuela à Caracas, le 15 mai 2018.
Le drapeau du Venezuela à Caracas, le 15 mai 2018. (LUIS ROBAYO / AFP)

Le dernier cas remonte à 1989. Un cas de poliomyélite a été rapporté au Venezuela, pays confronté à une sévère crise économique et politique, a annoncé l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), samedi 9 juin. Selon l'organisation, il s'agit d'un enfant qui n'a pas été vacciné et qui vit dans une région particulièrement pauvre dans l'Etat de Delta Amacuro.

La poliomyélite est une maladie causée par une lésion de l'axe gris de la moelle épinière qui touche plutôt les enfants. Elle peut être prévenue en administrant un vaccin."Ce virus touche notamment des personnes souffrant de malnutrition et qui n'ont pas été vaccinées", a précisé l'ancien ministre de la Santé vénézuélien, Jose Felix Oletta.

Un signalement tardif

Ce médecin a reproché aux responsables au sein du gouvernement du président vénézuélien, Nicolas Maduro, d'avoir attendu plus d'un mois avant de notifier l'OPS. Les règlements internationaux prévoient un délai de vingt-quatre heures pour informer de la détection d'un tel cas.

Dévasté par une grave crise économique et politique, le Venezuela a également enregistré l'année dernière 85% des cas de rougeole sur l'ensemble des pays d'Amérique latine et des Caraïbes, selon l'OPS.