Une campagne de sensibilisation sur le sommeil des ados

Pour inciter les adolescents à prendre en compte leur besoin de sommeil, le réseau Morphée a réalisé au mois de mai 2015, une campagne diffusée sur les réseaux sociaux. 

Mis à jour le
publié le

Un adolescent sur trois s'endort en classe. C'est le constat de la dernière étude du réseau Morphée, réseau de santé, dédié aux troubles du sommeil.

D’après l’étude, les adolescents manquent en moyenne de deux heures de sommeil par nuit en période scolaire, à cause de leurs nombreuses activités numériques.

Pour le Dr Sylvie Royant-Parola, présidente du réseau-Morphée, "les écrans sont responsables de l’aggravation du manque de sommeil que l’on observe ces dernières années. C’est l’apparition de ces outils numériques fascinants qui changent les comportements des adolescents et nous n’avaons pas encore appris les bonnes mesures pour se déconnecter le soir".

Le manque de sommeil chez les adolescents peut avoir de graves conséquences sur son comportement et ses études. Au delà des problèmes de somnolence, "le manque de sommeil peut aussi entraîner des troubles de l’humeur, une irritabilité. Il y a aussi une baisse de la concentration qui peut les amener l’adolescent à perdre pied au niveau scolaire", insiste le Dr Sylvie Royant-Parola .

A l’approche des examens, il faut inciter les adolescents à se lever à heure régulière. "C’est important de pouvoir régulariser les cycles du sommeil. En moyenne les adolescents ont besoin de 8 à 9 h de sommeil", conclut-il.


Bref j'ai pas dormi - EPISODE 3 par webcut