Le manque de sommeil nuit au travail

Les nuits des Français sont de plus en plus courtes. En 2017, le temps de sommeil moyen est passé pour la première fois sous les sept heures. Les travailleurs de nuit souffrent particulièrement de ces nuits raccourcies.

FRANCE 2

En 1990, ils étaient 3,3 millions de travailleurs nocturnes. En 2013, ils étaient un million de plus. Et leur manque de sommeil a des conséquences néfastes sur la santé. Julien Croizier est boulanger : chaque jour, il se lève à 2h du matin, puis se recouche en fin de matinée. Il fait deux courtes nuits de trois heures, chaque jour. "On dort beaucoup mieux la nuit que l'après-midi, plus profondément", assure-t-il. Même passionné par son métier, il ne se voit pas, à 31 ans, continuer à ce rythme-là.

Sacrifice du temps de sommeil

"On perd un peu en sommeil, mes nuits sont moins longues, reconnaît-il. Il y a eu un peu de prise de poids, je tombais plus souvent malade au début, aussi." Les nouvelles technologies, l'ouverture tardive des magasins et l'importance du travail sont autant de facteurs qui incitent les gens à sacrifier leur temps de repos et de sommeil. Certains médecins souhaitent que le sommeil devienne un enjeu de santé publique, comme l'alimentation ou l'exercice physique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon cinq experts interrogés par \"The Conversation\", pour un article publié le 1er mars 2019, nous n\'avons pas tous besoin de huit heures de sommeil par nuit (photo d\'illustration).
Selon cinq experts interrogés par "The Conversation", pour un article publié le 1er mars 2019, nous n'avons pas tous besoin de huit heures de sommeil par nuit (photo d'illustration). (CAIA IMAGE / SCIENCE PHOTO LIBRA / NEW / AFP)