Cet article date de plus de quatre ans.

Hiver : le soleil fait grise mine

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Hiver : le soleil fait grise mine
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les Français ont peu vu le soleil depuis des jours. Entre le 1er et le 14 janvier, sur la France entière, il y a eu 16 heures de soleil en moins par rapport à la moyenne de référence. Cela impacte notre organisme et notre moral.

Ce début janvier, on a rarement vu autant de grisaille et si peu de soleil. En moyenne une heure de lumière en moins chaque jour et un impact évident sur la forme. Quand le soleil fait défaut, le cerveau réagit. Habituellement la lumière, via l'hypothalamus, permet de secréter la sérotonine, l'hormone de l'éveil. Quand l'intensité lumineuse baisse, alors c'est l'hormone du sommeil, la mélatonine, qui prend le relai, même en pleine journée.

La grisaille influence l'humeur et le sommeil

"Le manque de lumière agit directement, à la fois sur le sommeil, plus léger, plus fragile, moins adapté à la fatigue. (...) Deuxièmement sur l'humeur, le fait d'être plus anxieux, moins réactif, d'avoir les idées noires. C'est très lié à l'absence de lumière", explique le professeur Damien Léger, du centre du sommeil et de la vigilance de l'Hôtel-Dieu. Alors, pour éviter le coup de blues de l'hiver, 30 minutes par jour de lumière naturelle ou artificielle suffisent. Mais rien de tel qu'un bon rayon de soleil pour lutter contre l'humeur maussade.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.