Changement d'heure : un temps de répit pour l'Europe

En 2018, les Français se sont prononcés à 84% pour mettre fin au changement d'heure. Il sera finalement maintenu jusqu'en 2021 au moins.

FRANCE 2

Le casse-tête du changement d'heure. En 2018, lors d'une grande consultation européenne, la France avait choisi d'y mettre fin à 84%. Les pays n'étant pas d'accord sur cette question, ce sera donc repoussé au moins jusqu'en 2021. Dans l'Hexagone, c'est l'heure d'été qui a été choisie, mais le Danemark ou les Pays-Bas préfèrent de leurs côtés l'heure d'hiver. "Résultat, on risque se se retrouver avec un patchwork de fuseaux horaires en Europe, il faudra bien deux années de plus pour que tout le monde se mette d'accord, en tout cas si les États y arrivent", rapporte le journaliste Julien Bigard sur le plateau du 13 Heures.

Privilégier les aliments riches en magnésium

Passer à l'heure d'hiver peut être un véritable traumatisme pour l'horloge biologique. "Ça veut dire moins de soleil en fin de journée et donc moins de vitamines D", poursuit le journaliste. Afin de mieux affronter ce changement, il est conseillé de manger des aliments riches en magnésium comme les sardines, le saumon ou le chocolat. Enfin, la luminothérapie peut être une solution, mais attention à ne pas en abuser. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une majorité de Français se dit favorable à un maintien toute l\'année à l\'heure d\'été, selon un communiqué de l\'Assemblée nationale publié le 6 mars 2019. (Photo d\'illustration)
Une majorité de Français se dit favorable à un maintien toute l'année à l'heure d'été, selon un communiqué de l'Assemblée nationale publié le 6 mars 2019. (Photo d'illustration) (JEFF PACHOUD / AFP)