Sclérose en plaques : des chercheurs identifient le virus à l'origine de la maladie

Publié
Sclérose en plaques : des chercheurs identifient le virus à l'origine de la maladie
France 2
Article rédigé par
L. Szulewicz - France 2
France Télévisions

Une équipe de chercheurs américains est parvenue à trouver le virus à l'origine de la sclérose en plaques, une maladie du système nerveux. Une découverte qui ouvre la voie à un futur vaccin.

C'est un espoir nouveau pour les malades atteints de sclérose en plaques, une maladie qui s'attaque au système nerveux central. De la famille des virus herpès et transmis par la salive, le virus Epstein-Barr serait à l'origine de cette maladie auto-immune, selon des chercheurs américains. D'après leurs résultats, le risque de contracter une sclérose en plaques est multiplié par 32 après une infection par Epstein-Barr. Le virus serait donc nécessaire au développement de la maladie, même si toutes les personnes infectées ne la contractent pas pour autant.

Un essai clinique chez Moderna

Une découverte qui suscite l'espoir d'un traitement. "C'est un pas important, car cela suggère que la plupart des cas de sclérose en plaques pourraient être empêchés en stoppant l'infection au virus Epstein-Barr. Viser ce virus pourrait conduite à la découverte d'un remède", a affirmé Alberto Ascherio, auteur de l'étude et professeure d'épidémiologie à Harvard. Le laboratoire Moderna vient de démarrer un essai clinique sur l'homme pour développer un vaccin contre ce virus et protéger contre la sclérose en plaques, qui touche 2,8 millions de personnes dans le monde. Cette maladie fait partie des causes fréquentes de handicap chez les jeunes adultes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.