Santé : la lutte contre l'endométriose s'organise

Publié Mis à jour
Santé : la lutte contre l'endométriose s'organise
Article rédigé par
N. Odisharia - franceinfo
France Télévisions

Souvent prise à la légère, cette maladie gynécologique pouvant causer l'infertilité, va faire l'objet d'une stratégie nationale selon le président de la République.

Nathalie souffre d’endométriose depuis l’adolescence. Règles abondantes, douleurs intenses, dès son plus jeune âge elle consulte plusieurs médecins. Il faudra plus de dix ans pour poser le diagnostic. "Les médecins auxquels je m’adressais me disaient que ce n’était pas possible parce que j’étais trop jeune. A force d’entendre ça on a l’impression de passer pour un malade imaginaire", déplore Nathalie. 

Une femme sur dix concernée

Chez les femmes atteintes d’endométriose, du sang migre de l’utérus par les trompes et atteint des organes de l’abdomen. C’est ce qui provoque des lésions, kystes et douleurs, parfois même une infertilité. En France, une femme sur dix est touchée par cette maladie gynécologique complexe. En début de semaine, Emmanuel Macron a lancé une stratégie nationale afin de mieux diagnostiquer et prendre en charge l’endométriose. Aujourd’hui, la chirurgie, la pilule et les antalgiques sont des bons moyens de lutter contre ce fléau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.