Parkinson : rupture de stock sur un médicament important

La pénurie de Simenet devrait durer au moins sept mois. Les associations de patients dénoncent une situation préoccupante.

C’est un coup dur pour des milliers de patients atteints de la maladie de Parkinson. L'un des traitements de base, le Simenet, est en rupture de stock depuis fin août. Or, leur qualité de vie dépend étroitement de la prise de cette molécule. Selon le Pr Philippe Remy, neurologue à l'hôpital Henri-Mondor (AP-HP), ce médicament permet de corriger les principaux symptômes des malades parkinsoniens : la lenteur, la raideur, les tremblements etc. et en l'absence de ce médicament, ces symptômes peuvent revenir en quelques jours seulement.

L'Agence de sécurité du médicament (Ansm) s'est saisie du dossier pour éviter toute interruption de traitement. Elle rappelle qu'il existe des alternatives : un autre médicament ou une version générique du Sinemet. Mais elle recommande aux patients de ne surtout pas changer de traitement sans consulter leur médecin. En 2017 déjà, les patients avaient dû faire face à des ruptures de stocks. Les associations réclament donc une intervention de l'Etat et des sanctions financières pour les laboratoires.

Parkinson : rupture de stock sur un médicament important
Parkinson : rupture de stock sur un médicament important