Ostéoporose : un suivi médical adapté

En France, l'ostéoporose touche 80% des femmes de plus de 80 ans, mais le dépistage n'est encore pas un réflexe.

France 2

Jeanine, 72 ans, a fait une mauvaise chute au printemps dernier. Elle s'est cassé l'épaule et un os du pied. Aujourd'hui, elle entame un parcours de soin pour éviter les récidives. D'abord, un questionnaire détaillé, puis un examen radiologique. Voilà en quoi consiste le test de dépistage de l'ostéoporose, un rhumatisme qui affecte 70% des femmes après 80 ans. Prochaine étape : la rhumatologue confirme ou non le diagnostic. Cet examen est le seul qui puisse confirmer ou non l'ostéoporose.

Un traitement pour réduire les risques

Le risque de nouvelle fracture est important, multiplié par six, mais peut être réduit de 60% par un traitement. Jeanine se voit prescrire une perfusion par an à domicile et de la vitamine D pour renforcer son squelette. Aujourd'hui, en France, seuls 20% des patients sont traités contre l'ostéoporose dans l'année qui suit une fracture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ostéoporose
Ostéoporose (France 3)