Nancy, 75 ans, boxe trois fois par semaine pour combattre la maladie de Parkinson

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
6media_MAMIE-BOXE-JIM_V3_5185
Article rédigé par
France Télévisions

Nancy, une Belge de 75 ans est atteinte de la maladie de Parkinson. Elle boxe trois heures par semaine pour combattre la maladie, et a déjà fait de nets progrès.

"Bonjour, je m’appelle Nancy. Je boxe contre ma maladie de Parkinson. On m’a déclarée atteinte de Parkinson il y a 9 ans, et cela fait 6 ans que je prends énormément de médicaments. Mais ce n'est pas suffisant”, témoigne Nancy, depuis son ring. "Il faut bouger, bouger, et encore bouger. Et la boxe est idéale pour bouger, alors continuons !", s’exclame la vieille dame.

Trois heures d'entraînement par semaine

Nancy a 75 ans, et trois fois par semaine, cette Belge monte sur le ring pour boxer contre la maladie de Parkinson dont elle est atteinte. Bien sûr, il s'agit de boxe sans contact, pour éviter les traumatismes. Et les bénéfices sont bien là, face à cette maladie dégénérative. "Il faut faire un sport dur, au moins trois heures par semaine, et alors vous vous en sortirez. Vous allez découvrir qu’il vous est plus facile de faire vos tâches ménagères", assure Nancy. La maladie de Parkinson est diagnostiquée à 55 ans en moyenne. Selon l’OMS elle concernerait six millions de personnes dans le monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.