Cet article date de plus d'un an.

Moustique tigre : une opération de démoustication lancée dans le Tarn-et-Garonne

La préfecture a annoncé, mardi, organiser une chasse au moustique tigre après la détection d'un cas de dengue, à Montauban. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le moustique tigre est présent dans une centaine de pays du monde.  (CHRISTINE PALASZ / MAXPPP)

Une opération de démoustication du moustique tigre va être effectuée dans des communes du Tarn-et-Garonne après la confirmation d'un cas de dengue chez une personne résidant à Montauban, et de retour de La Réunion, a annoncé mardi 16 juillet la préfecture du département.

"La présence du moustique tigre ayant été constatée à différents endroits, et comme le prévoit le plan départemental, un traitement de démoustication est prévu sur quatre secteurs à Montauban et un secteur à Saint-Étienne-de-Tulmont", a écrit le préfet dans son communiqué.

Une opération de deux nuits 

La démoustication débutera dans la nuit de mardi à mercredi et se terminera dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle consiste à "éviter un cycle de transmission qui aboutirait à l’apparition de cas autochtones (personnes contaminées et n’ayant pas voyagé en zone épidémique), que ces traitements insecticides ponctuels sont organisés", explique la préfecture.

"Les produits utilisés pour les pulvérisations contre les moustiques sont du Pyrèthre naturel ou synthétique de même nature que les produits vendus dans le commerce sous forme d’aérosol, de diffuseur ou de serpentin à brûler. Les concentrations en substance active de Delthamétrine sont de l’ordre de 1% (en traitement agricole la concentration est de l’ordre de 6 à 12%)", précise la préfecture.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.