Méningite : campagne de vaccination exceptionnelle à Dijon

Après la mort de deux étudiants atteints de méningite, les autorités sanitaires ont décidé d'inciter 30 000 étudiants et enseignants de Dijon (Côtes-d'Or) à se faire vacciner.

FRANCE 3

30 000 étudiants et personnels à vacciner : c'est une opération sanitaire exceptionnelle qui va se dérouler sur le campus de Dijon (Côtes-d'Or) à partir du mercredi 4 janvier. Cette campagne exceptionnelle fait suite aux trois cas de méningite chez des étudiants de la ville, dont deux ont été mortels. "Une couverture vaccinale d'au moins 80% est nécessaire", affirme Michel Duong, médecin responsable du centre de vacinnation du CHU de Dijon.

Des étudiants méfiants

Face à cette campagne de vaccination gratuite, basée sur le volontariat, les étudiants restent souvent indécis. "Je ne sais pas trop si je vais y aller", explique une jeune femme. "Moi, je réagis très mal aux vaccins et sachant tout ce qu'ils mettent dedans, j'ai plus de chance de tomber malade à cause du vaccin", réagit une autre étudiante. En 2015, il y a eu 469 cas de méningite en France, dont 53 ont été mortels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plusieurs vaccins contre la méningite à méningocoques existent. Notamment contre les méningocoques B et C, les plus répandus.
Plusieurs vaccins contre la méningite à méningocoques existent. Notamment contre les méningocoques B et C, les plus répandus. ( MAXPPP)