Maladie de Lyme : quatre astuces pour se protéger des tiques

Les beaux jours donnent envie de nous promener dans la nature ou de faire la sieste sur l'herbe... Mais attention aux tiques ! Voici nos conseils pour bien vous protéger et ainsi éviter les piqûres.

La tique est la bête la plus redoutée de l'été. Elle sévit et prolifère dans les sous-bois et même parfois sur les pelouses ou dans les parcs. Pour éviter les mauvaises rencontres, qui peuvent être à l'origine de troubles potentiellement graves comme la maladie de Lyme, il s'agit d'adopter les bons réflexes.

Astuce n°1 : porter une tenue vestimentaire adaptée

Oubliez petite robe, short... et optez pour des vêtements légers, longs et fermés. Remontez vos chaussettes par-dessus le pantalon et préférez des couleurs claires pour mieux repérer les tiques. Attention, la tique peut aussi vous tomber sur la tête ! Il est donc recommandé de porter une casquette ou un chapeau.

Astuce n°2 : utiliser des répulsifs

L'association de consommateurs Que Choisir a testé treize produits sur des tiques élevées en laboratoire pour évaluer leur capacité à tenir à distance ces petites bêtes. Et les résultats sont plutôt encourageants. Les répulsifs sont en général efficaces pour repousser les tiques. Mais attention, ils sont toxiques. Il y en a donc pour tous les âges et pour tous les types d'utilisation. Pour une balade de quelques heures en forêt, les produits à base de DEET, d'IR3535 ou de picaridine sont très efficaces, à condition que l'usage soit occasionnel car il est aussi nocif qu'un pesticide. Pour les enfants, il existe des répulsifs naturels à base de citriodiol, un extrait d'eucalyptus.

  • Insect écran
    La haute protection contre les moustiques et les tiques

Astuce n°3 : inspecter ses vêtements et sa peau

Au retour d'une randonnée ou d'une sieste au soleil, procédez à une fouille minutieuse de chaque centimètre de votre corps avec en priorité, les zones chaudes et humides : cuir chevelu, aisselles, nombril, l'entrejambe, derrière les genoux...

Astuce n°4 : se procurer un "tire-tiques"

Si vous trouvez une tique, surtout pas de panique. Ce n'est pas parce que vous êtes piqué que vous êtes infecté. Le risque d'être malade après une morsure de tique est seulement de 1 à 2%. Munissez-vous d'un tire-tiques, prenez-là au plus près de la peau. Tirez doucement en tournant pour éviter que la tête se décroche. Surtout, n'utilisez pas d'huile, pas d'insecticide et surveillez la zone pendant un mois. Si vous observez une auréole rouge, consultez.

Un petit guide pratique a été écrit par un ingénieur et forestier. Vous y trouverez de nombreuses informations sur les répulsifs à utiliser, la bonne tenue à adopter, comment retirer une tique, les signes qui doivent alerter... Un indispensable de l'été.

Livre :

  • La tactique de la tique ou comment prévenir la maladie de Lyme
    Pierre Hecker
    Ed. Larousse, juin 2018
     

 


Enquête de santé "Maladie de Lyme : épidémie ou psychose ?", diffusée le 30 mai 2017

\"Tiques : sortez couverts !\", chronique de Setti Dali du 18 juillet 2018
"Tiques : sortez couverts !", chronique de Setti Dali du 18 juillet 2018