Cet article date de plus de trois ans.

Levothyrox : un médicament alternatif sur le marché le 16 octobre

Sur le plateau d’Envoyé Spécial sur France 2, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé qu’un médicament pouvant être substitué au Levothyrox serait commercialisé dès le 16 octobre en France. Un générique devrait aussi être disponible en pharmacie "courant novembre".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Levothyrox : un médicament alternatif sur le marché le 16 octobre

Le retour de l’ancienne formule du Levothyrox était une solution de court terme. Pour répondre à l’angoisse et la colère des personnes malades de la thyroïde, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait également annoncé que des solutions pérennes seraient proposées.

Sur le plateau d’Envoyé Spécial jeudi 5 octobre, Mme Buzyn a détaillé cette nouvelle offre : un "nouveau médicament sera sur le marché le 16 octobre". Elle assure l’avoir "obtenu des laboratoires Sanofi". En outre, un générique sera mis en vente "courant novembre" selon la ministre, qui n’a cette fois pas fixé de date précise.

 

Face à la colère de patients signalant des effets indésirables depuis la commercialisation de la nouvelle formule au printemps, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait annoncé le 15 septembre le retour en pharmacie sous quinze jours de l'ancienne formule du Levothyrox et de médicaments alternatifs sous un mois. Au total, 190.000 boîtes d'Euthyrox, fabriquées par Merck, seront importés d'Allemagne.

A lire aussi : Levothyrox : vos questions, nos réponses

Au total, trois millions de patients prennent ce médicament en France (premier marché mondial) pour soigner l'hypothyroïdie ou après une opération du cancer de la thyroïde.  Selon Mme Buzyn, plus de 9.000 personnes ont signalé à l'ANSM des effets indésirables (crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux) attribués à la nouvelle formule du Levothyrox.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.